À quoi servent les émotions pour soi tout seul ?

Anna Gavalda

Si l’on ne les a pas inhibées en étant enfant (traumatisme, éducation particulière…), les émotions s’expriment naturellement. En premier lieu, il faut apprendre à les ressentir, on n’y fait pas toujours attention, mais elles sont bien présentes (cœur qui bat plus fort, mal au ventre, transpiration).
Tous ces signes sont des composantes des émotions mais il faut déterminer à quelle émotion cela fait écho, est-ce de la peur, de la joie, de la colère ? Il se peut que ce soit un mélange de plusieurs d’entre elles, pour en être certain, il faut revenir au début et identifier la cause de votre émotion, prendre des notes sur les situations afin de s’y retrouver peut vous aider à la déchiffrer, qu’est-ce qui m’a fait peur ? Qu’est-ce qui m’a surpris ? Plus vous écrirez honnêtement ce que vous avez ressenti, plus la démarche d’analyse sera facile, complète et vraie. Il est même conseillé d’en discuter avec quelqu’un en qui vous avez confiance et avec qui vous n’avez aucun mal à converser, il ou elle pourra vous donner son ressenti, comment il voit la situation et vous aider à y voir plus clair.

Après avoir analysé d’où proviennent ses émotions, vous pouvez poursuivre votre recherche sur d’autres et chercher ce qui vous permettrait de les éviter si elles sont gênantes à vos yeux. Listez les actions qui pourrait vous faire avancer, en prenant en compte les conséquences qu’elles pourraient avoir, et surtout en fonction des personnes à qui vous vous adressez.