Système éducatif, techniques d’apprentissage… L’école est vieille, demeure la même depuis 50 ans et si le système a du mal à bouger, il est clair que de nombreuses initiatives pédagogiques indépendantes produisent de merveilleux résultats. Parmi ceux qui réinventent l’éducation, le professeur de technologie de Fougères, Stéphane Cloâtre a fait un pari fou : utiliser le jeu vidéo comme un outil éducatif. En effet, il a empoigné la terreur des parents pour en faire un moment de plaisir efficace, grâce à l’engagement qu’il suscite.



Le jeu, ce pédagogue émérite

Les cours de technologie ? Nous nous en souvenons tous. Entre le sablier – porte brosse à dents et le porte-clés LED qui fonctionne une fois sur 5, il ne serait pas embarrassant d’avouer que ce cours était plutôt ennuyeux et surtout, que l’on n’en a pas retenu grand chose. En tant qu’enseignant et pédagogue, le professeur de 45 ans a souhaité inverser la tendance : donner envie aux enfants de venir aux cours et leur transmettre, non pas des savoirs théoriques, mais bel et bien une compréhension de certains mécanismes indispensables à la vie quotidienne.

Les bâtiments sortent de Terre avec un grand T

Par exemple, dans le monde cubique de Minecraft, on ne peut pas construire tout avec n’importe quoi. Les arbres deviennent des cubes de bois, la terre, des cubes de construction et si le joueur creuse, il tombera sur des matériaux différents selon les environnements. C’est grâce à ce procédé ingénieux que Stéphane Cloâtre inculque aux enfants la raison pour laquelle les châteaux de la région sont en granit gris, car c’est ce qui compose le sol des environs, contrairement aux maisons rouges que l’on retrouve dans le nord. Ce qui est visible et a été transformé provient de matières premières diverses et variés, le but étant de trouver la combinaison parfaite pour des structures équilibrées, solides et durables. « En projet multidisciplinaire, nous avons reproduit notre ville dans son aspect de 1450. Nous avons reproduit l’enceinte médiévale et le château. Les élèves étaient en totale immersion. Ils ont le pouvoir de s’accaparer l’architecture, de l’appréhender de manière intime. Ce n’est pas la même relation que lorsque l’on s’en occupe de manière externe. »



La passion ancre le savoir

En effet, le jeu arbore plusieurs avantages aux la manière de recevoir et d’intégrer les informations, d’abord par le jeu, le « ludo », puis par l’émotion, le ressenti ! Pas de bâillements et d’yeux qui tombent, Minecraft les passionne et leur fait vivre des sentiments victorieux ou défaitistes. Ces sentiments permettront aux élèves de reproduire les bonnes pratiques pour réitérer des victoires positives ou de ne pas reproduire les erreurs faites par le passé afin de s’améliorer !

Les rouages de l’Homme

Le processus d’intégration de l’information fait l’objet de nombreuses recherches. Dans un monde où tout va très vite et tout évolue de manière imprévisible et continue, le chercheur de l’INRIA, Frédéric Alexandre, souligne l’importance pour nos fonctions cognitives, de trois processus fondamentaux qui inter-agissent : l’apprentissage, la motivation et l’émotion. Leur inter-actions impliquent que des liens se fassent entre le cerveau, le corps et l’environnement.

  • Le montant des informations que nous recevons chaque jour est incommensurable et n’a de cesse d’augmenter. Notre cerveau doit donc trier en réduisant les données et en créant des raccourcis vers l’information principale : par exemple, nous nous souvenons tous d’une publicité, de son contenu, de son produit, mais pas de sa marque ! Un énorme challenge pour les entreprises et pour leurs stratégies de communication et marketing.
  • Les émotions entrent alors en jeu : le cerveau augmente certains signaux pour mieux trier l’information et se concentrer sur le « remarquable ». Ces dernières permettent de hiérarchiser les données et sont innées ou acquises et peuvent évaluer l’intensité d’un événement : du petit frisson à la grande frousse, de la satisfaction à la joie grisante !

Tout se rejoint alors : la manière de recevoir ou de donner une information, une donnée influe sur les émotions du receveur qui influe sur ses motivations et par conséquent, sur l’intégration de cette information.

HNL au service de l’Information

L’intérêt de l’outil Heart Never Lies est de mesurer l’intensité émotionnelle, afin d’identifier les déclencheurs d’émotions et de les mettre en place pour développer la motivation d’un collaborateur, cultiver l’enthousiasme d’un élève, détecter les éléments qui feront adhérer un public à une séquence.

Et qui dit motivation, dit action.