Un outil d’aide à la décision fondé sur
la mesure des émotions des consommateurs.

La connaissance de vos clients et de leurs attentes est un enjeu marketing essentiel.

Si aujourd’hui, les consommateurs semblent n’avoir jamais été aussi proches et accessibles et l’attention si difficile à obtenir ; comprendre leur psychologie, étudier leurs perceptions, leurs motivations, voire leur intention de consommation n’a jamais été tant compliqué voire incertain.

– D’un côté, des réponses de panelistes sur-sollicités, conscient d’un enjeu ; des méthodes inchangées avec des cases à cocher qui donnent inévitablement des réponses biaisées par l’environnement de la personne sondée et la charge cognitive induite
– De l’autre, des consommateurs de plus en plus experts, capable de décoder le discours des marques et notamment des générations Y et  Z qui se posent en véritable détecteur à bullshit.

Et au final, Vous, votre cabinet d’étude, votre service marketing, votre entreprise et la nécessité, la responsabilité de prendre la juste décision quant à l’avenir d’un produit, d’un service ou d’un contenu …

– Comment dépasser le stade déclaratif du « j’ai bien aimé », « c‘était pas mal » ?
– Comment percevoir l’engagement naturel, la spontanéité, l’émotion réflexe et non contrôlée chez les consommateurs ?
– Comment vous aidez à vous positionner par rapport à votre projet ?

En vous appuyant sur les émotions ressenties par vos consommateurs bien avant l’action du « conscient » grâce à la technologie HNL, Heart Never Lies.

Un Être humain n’est pas capable de quantifier objectivement son intensité émotionnelle.

Notre cerveau est doté de capacité largement supérieur à ce que nous utilisons dans la vie courante. Nous ne sommes pas en face d’un problème de capacité de réflexion mais plutôt de problème énergétique.

En effet, notre cerveau n’a a sa disposition que 20% de l’énergie produite par le corps pour remplir correctement toutes ses fonctions. Sachant qu’il doit avant tout gérer les fonctions vitales…

Pour gérer son énergie le cerveau dispose de 2 solutions principales :

La première c’est l’automatisation.

Sachant que les fonctions conscientes sont plus couteuses en énergie que les fonctions inconsciente, dites réflexes. Il fera tout ce qui est possible pour faire passer les fonctions conscientes régulièrement répétés ( par entrainement ou répétition dûe à l’environnement) en fonction réflexes.

Par exemple un jeune conducteur sera plus facilement fatigué sur un trajet en ville qu’un conducteur chevronné, qui aura automatisé quelques fonctions lié à sa sécurité et celle des autres.

La seconde c’est tout bonnement d’auculter certaines fonctions, considérées comme non vitales ou peu sujettes à l’entrainement.

Par exemple, la notion objective du temps qui passe, la majorité des êtres humains ne sont pas capables de mesurer objectivement la durée d’une action ou d’une attente, c’est pourquoi nous avons inventé la montre et plus généralement l’horlogerie.

Le cerveau agit de même avec l’intensité émotionnelle, il ne dépense pas d’énergie à cette fonction qui n’est pas vitale, et qui serait très consommatrice en énergie. HNL va permettre de mesurer cette intensité objectivement. HNL est aux émotions ce que la montre est au temps qui passe.

Plus l’intensité émotionnelle est forte, plus le panéliste mesuré est impliqué par le contenu, on pourra dire qu’il est engagé, touché par le contenu.

Lorsqu’une personne est émotionnellement touchée, elle s’intéressera au contenu, elle le comprendra mieux (ou fera des efforts ou des recherches complémentaires pour le comprendre), elle le retiendra plus facilement, mais aussi de façon pérenne.

La valence d’une émotion (c’est-à-dire le fait qu’elle soit positive ou négative) sera déterminée par le panéliste lui-même, ou facilement déductible par l’opérateur de l’étude.

Le pire qu’il puisse arriver pour un contenu c’est qu’il engendre de l’indifférence, c’est-à-dire que le message ne passe pas. HNL vous permet de détecter les contenus vides.