notre cerveau est incapable
de quantifier objectivement une émotion.
Grâce à la technologie HNL, c’est possible.

Fondement scientifique

HNL est un outil de mesure de l’engagement émotionnel qui s’appuie sur l’analyse poussée de l’électrocardiogramme de personnes exposées à un stimulus : un contenu audiovisuel par exemple.

De simples patchs branchés placés de façon non invasive et reliés à un ordinateur permet au logiciel HNL de saisir les plus infimes variations cardiaques de la personne.

HNL étudie ainsi plus de 250 micro-signaux en 1 seconde.
L’algorithme développé par HNL permet de mesurer précisément « l’intensité émotionnelle » ressenti par la personne.

La méthode HNL s’appuie sur des brevets développés par le CHRU de Lille qui permet de mesurer l’intensité de la douleur chez les patients anesthésiés ou non-conscients.

La mesure HNL

Afin de permettre la traduction des émotions enregistrées, HNL a créé un degré de mesure simple de l’intensité émotionnelle sur une échelle de 0 à 100, le degré HNL. (°HNL) (entre 0 et 8, l’émotion n’étant pas considérée comme significative).

– °HNL min correspond à la plus petite intensité émotionnelle ressentie sur la durée du contenu.
– °HNL max correspond à la plus forte intensité émotionnelle ressentie sur la durée du contenu.
– °HNL i (index) correspond ainsi à la moyenne émotionnelle ressentie sur la durée du contenu.

Afin de simplifier la lecture des données, les résultats sont classés selon un indicateur simple :

– Chaud si le °HNL est supérieur à 32
– Moyen si le °HNL est compris entre 16 et 32
– Froid si le °HNL est compris entre 8 et 16

Plus l’intensité émotionnelle est forte, plus le panéliste mesuré est impliqué par le contenu, on pourra dire qu’il est engagé, touché par le contenu. Lorsqu’une personne est émotionnellement touchée, elle s’intéressera au contenu, elle le comprendra mieux (ou fera des efforts ou des recherches complémentaires pour le comprendre), elle le retiendra plus facilement, mais aussi de façon pérenne.

La valence d’une émotion (c’est-à-dire le fait qu’elle soit positive ou négative) sera déterminée par le panéliste lui-même, ou facilement déductible par l’opérateur de l’étude.

Le pire qu’il puisse arriver pour un contenu c’est qu’il engendre de l’indifférence, c’est-à-dire que le message ne passe pas. HNL vous permet de détecter les contenus vides.